Cliquez ici pour aider le projet

Au 31 décembre 2020

« Kanoubaga » et « Textures »

vous informent sur le fonctionnement de la cantine ouverte  aux enfants des rues du secteur 1 à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

 

Les enfants orphelins de l’association « Kanoubaga » à Bobo-Dioulasso

au Burkina Faso vous remercient pour votre soutien financier

et vous présentent tous leurs vœux de bonne et heureuse année 2021

 

J'ai quelques difficultés à afficher la vidéo de remerciement des enfants vous pouvez la voir directement sur YouTube en cliquant sur ce lien… je continue dà tenter de réparer

.

 

S’il y a de par le monde beaucoup de motifs à être déçu par certains humains, il y a également de nombreuses raisons de garder espoir. Il nous faut poursuivre nos efforts afin de préserver la terre et le règne du vivant sur notre belle planète. La prise de conscience écologique, le respect de toutes les formes de vies sur terre devraient être le projet prioritaire de l’humanité, qui par son activité a abimé les écosystèmes. En même temps il faut poursuivre l’objectif d’améliorer la vie des humains des plus démunis, amener partout la paix et la sérénité, la suffisance alimentaire, l’accès à l’eau, aux soins et à l’éducation de toutes les populations où qu’elles soient.
Il y a 1 siècle la grippe espagnole (H1N1 de 1918/1919) avait fait peut-être 100 millions de morts. En regard cette pandémie de covid19 a fait 1.5 millions de morts et pour la 1ère fois une mobilisation mondiale s’est organisée pour préserver la vie du plus grand nombre. Admettons qu’au prix de pertes de libertés (difficiles à supporter) l’humanité va peut-être prendre conscience des enjeux qui se présentent à elle et enfin changer pour des comportements plus justes, plus bienveillants, plus écologiques. Nous devons œuvrer dans ce sens et croire que c’est possible.

Kanoubaga a été crée en 2020 et vous nous aidez à porter ce beau projet d’accueil d’enfants orphelins vivant dans les rues de Bobo-Dioulasso.
Ces enfants ont vu des améliorations très nettes de leur condition de vie et bénéficient d’un groupe d’adultes bienveillants qui les accompagne pour retrouver une vie conforme à leur âge. Ceux qui sont en âge d’aller à l’école y sont retourné et de très gros efforts sont fait pour qu’ils se réadaptent à la discipline, à l’apprentissage à l’effort.
L’accès à une nourriture riche et équilibrée, aux soins en cas de maladie, leur suffit pour renforcer leur courage.

Pour cette fin d’année ils ont pu participer à une excursion (voir vidéo), à la baignade, à un pique-nique, à des jeux, à la distribution d’un cadeau. Tous ces événements nouveaux pour eux marquent favorablement ces enfants qui voient ainsi s’éloigner leurs malheurs et leur misère. Pour tout cela ils vous disent merci.

Pour le 2ème mois consécutif aucun enfant n’a été malade, l’accès à une bonne alimentation permet certainement aux enfants de mieux résister aux crises de palu ?
Peut-être déjà un grand mieux qui se confirme. Un enfant a toutefois dû être soigné car il s’était blessé le pied en marchant sur un clou. Vaccin + sérum et soins au dispensaire furent nécessaires.

Les 16 enfants scolarisés ne relâchent pas leurs efforts toujours soutenus par les 2 enseignants et par les encadrants de l’association.

Sous le hangar Baba l’association Kanoubaga distribue chaque jour de 23 à 28 repas à une 40aine d’enfants différents dont 21 enfants qui viennent quotidiennement, les autres se présentant ponctuellement.
L’engagement des dons réguliers s’élève au total à 436€ mensuels (=29 personnes). Actuellement les besoins s’élèvent 500 euros mensuels, qui suffisent à une moyenne de 25 repas/jour, ce qui correspond à l’activité actuelle de la cantine. Les 80€ manquants mensuellement proviennent des dons ponctuels qui nous permettent de disposer d’un peu de trésorerie pour compléter les dons mensuels mais l’idéal serait de trouver encore quelques soutiens réguliers à 10€/ mois pour sécuriser le projet et permettre à la cantine d’accueillir chaque jour la quarantaine d’enfants des rues qui s’y présentent pour obtenir un repas,
Notre demande de subvention est toujours à l’étude à la SDEA – qui dispose de budget pour des micro-projets dans le tiers monde, devrait financer au moins partiellement cette action permettant l’accès à l’eau potable à la cantine.
Malgré un contexte sécuritaire dégradé au Nord du pays en guerre amenant près d’1million de personnes déplacées dans le pays, le sud du Burkina Faso reste peu touché par ce conflit. L’épidémie covid 19 est peu active. Il faut espérer que la situation ne s’aggrave pas.

Ci-dessous les comptes des dépenses sur le mois de décembre 2020
 

 

Du 01/12/2020 au 30/12/2020

Montants en Francs  CFA

Montant

en    Euros

Achat denrées pour la cantine

+ eau + gaz + poubelles

 

245 000

 

373

1 Excursion et un petit cadeau de Noël

Blessure accidentelle nécessitant des soins

32 000

5 200

49

8

Déplacements (dont le Bus pour l’excursion)

46 500

71

total

328 700

501

Pour rappel :

Vos dons sont intégralement destinés à la cantine pour l’achat des denrées alimentaires, payer la consommation d’eau, de gaz et le ramassage des ordures (1x/quinzaine).
Grâce à vous ces enfants font 1 vrai repas par jour plus une collation le soir après l’école.

Grâce à Textures ces enfants sont habillés, soignés en cas de maladie ou de blessure, pour ceux en âge d’y aller sont scolarisés et bénéficient de cours de soutien, ils sont encadrés par une équipe bienveillante qui favorise les apprentissages scolaires et les règles sociales et ainsi permettent à ces enfants de retrouver une vie normale et d’espérer un avenir meilleur.

 

Gérard Marino président de Textures, J-Claude Omeyer secrétaire et Patricia Marino vous souhaitent une très bonne santé et une très bonne année 2021.

Textures association
Patricia Marino & Jean-Claude Omeyer

17 rue des Tulipes 67600 MUTTERSHOLTZ
03 88 85 23 33  06 08 27 50 44 (textos)

Cliquez ici pour accéder à l'historique du projet .

Sous-catégories